(c) Jeanine Unsen

KAZ AM SAK

D'KënschtlerInne vu Maskénada, zesumme mat den Auteure vun Hydres Editions an de Partner vum Weeltzer Prabbeli, lueden de Publikum op eng kulturell Rees op symbolesch, historesch an ongewéinlech Plazen an a ronderëm Wooltz an.
 
D’Leit kafen, fir een Owend, d’Kaz am Sak, si wëssen net wou a wat se kucke ginn.
 
Op Basis vun engem Text vun engem Auteur dee vun Hydre Editions proposéiert gëtt, entsteet eng Créatioun ronderëm eng Rei KënschtlerInne vu Maskénada.
 
D'Form vun dëser Créatioun ass fräi a kann an all méiglech Disziplin ëmgesat ginn.

PROJET 1: ruisseau de sel
 
Lieu: Brauerei Simon
 
Texte: Tom Nisse
 
« ruisseau de sel » à la brasserie SIMON

Pour la première édition de « Kaz am Sak », l'équipe des artistes de MASKéNADA s'est penchée sur l'histoire et les réalités socio-économiques de Wiltz.
Ville industrielle et artisanale, centre d'attraction régional, Wiltz a depuis des siècles été façonnée par le travail du cuir et la production de bière. Les manufactures, ateliers et brasseries se sont installées près des cours d'eau, l'eau étant l'élément indispensable.

Avec son texte « ruisseau de sel », l'auteur Tom Nisse a su livrer en quelques jours une vue condensée et personnelle sur les passés et présents de la ville ardennaise.
Sa création, réalisée sur place en quelques jours seulement avec les informations précieuses d'un historien local, est devenue le fil conducteur des interventions artistiques :

(...)
« et toujours la terre nous prend et toujours la chair
les couches de la chair s'y étalent coulent ensemble
et la peau est absorbée par ses possibles secours et
toujours nous recommençons l'écho de la mémoire »
(...)

La brasserie SIMON, dernière brasserie artisanale et familiale, a été le choix idéal pour développer un spectacle déambulatoire où différentes étapes se sont enchaînées dans différents espaces du site.

Les spectateurs, après avoir été accueillis dans la cour de la brasserie par le jeu et le chant de la sopraniste Alexandra Bentz ont découvert, derrière les grandes vitres du « Sudhaus » l'illustration stylisée des rapports de classes sociales entre le « haut » et le « bas » de Wiltz. Rhythmé par des fragments de lecture de l'auteur Tom Nisse, le public a pu découvrir l'intérieur de la brasserie. Après un moment de manifestation syndical, rappelant la grève des tanneurs, les actrices se sont déployées dans la cour en une danse mécanique accompagnées des percussions brassico-métalliques . Le tour s'est terminé en une dernière lecture dans la salle de dégustation au décor rustique, suivi d'un court documentaire sur la réalité de la brasserie et de ses collaborateurs d'aujourd'hui. Un chant des ouvrières des rizières italiennes a clôturé le spectacle après lequel, le public a pu rester pour un moment convivial avec une bière et une « Kuuscht ».

Tom Nisse
Alexandra Bentz
Aude-Laurence Biwer
Tammy Reichling
Misch Feinen
         - écriture, lecture
- performance, mouvement, chant, son
- performance, mouvement, chant
- performance, mouvement, chant, interviews
- percussions, performance, vidéo